Kevin octobre 1, 2017

Vous êtes un fana des hack’n’slash et vous voulez essayer autre chose que du Diablo ? Ne cherchez pas plus loin  : 4 classes, des skills et du loot à foison, des environnements ouverts, des donjons générés aléatoirement, et entièrement moddable!

Dans le jeu

La première étape est de créer le personnage que vous voulez, et que vous pouvez reprendre en solo comme en multi. Chaque classe a 3 arbres de compétence qui peuvent être investi au gré de chacun, ce qui est génial pour éviter que deux personnages d’une même classe jouent de la même façon.

Il suffit ensuite de créer un compte Runic, d’ajouter des amis, et de créer une partie avec la difficulté que vous voulez pour que les gens vous rejoignent. Si vous voulez jouer tranquille, n’oubliez pas de valider l’option « ami seulement »! »

Les quêtes de l’histoire sont comptés en commun quand elles sont faites mais bon point pour le jeu, vous pouvez très bien aider à finir les quêtes de quelqu’un qui a raté une partie, et refaire le donjon une fois encore.

Malheureusement, on sent que le studio Runic est sur son premier jeu multijoueur: séparation du groupe en deux parties sans explication et les déconnexions ont été un peu trop nombreux à notre goût – heureusement, rien de bien grave.

Elle n’aime malheureusement pas les hack’n’slash, je ne lui ai pas fait essayé. Si votre copain ou copine connaît déjà Diablo, n’hésitez pas car sinon, j’aurai du mal à vous le conseiller: la difficulté élevé est un des plaisirs de ce type de jeu et le mettre en facile fera perdre de la saveur aux connaisseurs…

Torchlight 2 peut paraître moins complet que Diablo pour les connaisseurs de hack’n’slash mais grâce aux loots sortent à foison, le jeu poussent à continuer l’aventure, à tuer du boss et à vider du donjon – c’est très encourageant quand on est pas fan du genre. Sachant la différence de prix entre les deux titres (20€ pour T2 au lieu de 60€ pour D3 à leurs sorties respectives), le jeu est bien pour réunir des fans et des moins fans le temps de faire du monstre-bashing pour 20h de jeu.

Petit détail (mais pour moi, ça veut dire beaucoup) : à haut niveau, le jeu ressemble plus à une discothèque tellement les effets sont nombreux, cela rend les parties assez confuses.

En bref:

Pourquoi pas?

On aime:

  • Le loot à foison
  • Les arbres de compétence
  • Le jeu entièrement moddable

On aime moins:

  • Les bugs liés au multijoueur
  • Trop d’effets à haut-niveau

L’astuce du Chef

– Vous ne parlez pas la langue de Shakespeare ? Il existe un mod fr pour Torchlight 2 téléchargeable ici.
– Le jeu ne permet que la respé des 3 derniers points, mais ne cherchez pas un mod respec, le programme Torchlight 2 Rapid Respec est géant : modification rapide des skills, enregistrement des builds – vous pouvez même vous rajouter des pièces d’or si vous voulez vous redonner un peu de goût pour le jeu!
– Vous avez fini le jeu ? Le mod Synergy (en téléchargement ici) en rajoute des tonnes: nouveaux donjons, nouveaux monstres, nouvelle ville, nouvelle classe (le Nécromancien), nouvelles armes légendaires, etc…

Leave a comment.

Your email address will not be published. Required fields are marked*